DE NOUVEAUX CHAMPIONS POUR LES VARIÉTÉS AMÉLIORÉES DE SORGHO AU BURKINA FASO

Certified seeds exhibited at the fair. Photo: D Inoussa, INERA

L’Union provinciale des professionnels de l’agriculture, Bemba Nayala au Burkina Faso appuyée par le projet HOPE II, a récemment remporté un contrat de livraison de 200 tonnes de sorgho au Programme Alimentaire Mondial (PAM).

Le projet financé par la Fondation Bill & Melinda Gates a aidé des organisations d’agriculteurs comme l’union à collaborer avec d’autres acteurs clés dans la lutte contre la faim et à améliorer les conditions de vie des petits producteurs. Le syndicat gère et distribue également des intrants subventionnés par l’État (semences et engrais) dans toute la province, mission confiée par le ministère de l’Agriculture du Burkina Faso.

Le contrat a été attribué à l’union lors d’une récente foire sur les semences certifiées organisée par la fédération des professionnels agricoles du Burkina Faso, section provinciale du Nayala. L’événement a aidé les petits producteurs à comprendre l’importance d’utiliser des semences améliorées certifiées. Les participants à la foire ont été informés sur les activités de production de semences et les visites guidées sur les parcelles de semences certifiées contenant des variétés améliorées populaires telles que Kapelga (sorgho) et MISARI 1 (mil) dans toute la province de Nayala.

Le projet HOPE, qui s’étend sur 11 pays, s’est concentré sur le développement de variétés améliorées et les pratiques de gestion des cultures afin d’aider les petits exploitants à accroître leur productivité dans des environnements de production secs et difficiles dans de nombreuses régions de l’Afrique subsaharienne et de l’Asie du Sud. La production de sorgho et de mil aide les communautés situées dans des régions telles que Nayala au Burkina Faso à atteindre l’autosuffisance alimentaire et au-delà.

Projet: Exploiter les opportunités d’amélioration de la productivité (HOPE II) pour le sorgho et le mil en Afrique subsaharienne
Bailleur de fonds: Fondation Bill & Melinda Gates
Partenaires: Institut de l’Environnement et Recherches Agricoles (INERA), Burkina Faso; Institut d’économie rurale (IER), Mali; Institut de recherche agricole (IAR) de l’Université Ahmadu Bello (ABU) et Université Usmanu Danfodiyo de Sokoto (UDUS), Nigéria; Institut éthiopien de recherche agricole (EIAR), Ethiopie; Département de la recherche et du développement (DRD), Tanzanie; Institut national de recherche sur les ressources semi-arides (NaSARRI) de l’Organisation nationale de recherche agricole (NARO), Ouganda.

Lire la version originale de l’article ici.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow us