Mil

Épis de mil

Les milletons font partie de la famille des céréales cultivées dans le monde entier, avec une importance différente selon les continents et les régions du monde. Ils forment un groupe diversifié de petites céréales cultivées dans des environnements divers et défavorables, principalement dans les agroécosystèmes secs, semi-arides ou subhumides, sujets à la sécheresse. Dans le monde, il existe neuf espèces de millet avec une production totale de 28,38 millions de tonnes, dont 11,36 millions de tonnes (40%) sont produites en Afrique à partir de six espèces.

Les millets sont extrêmement importants dans les SAT (tropiques semi-arides) africains, produits sur 18,50 millions d’hectares par 28 pays couvrant 30% du continent. Il s’agit d’une part importante de 49% de la superficie mondiale consacrée au mil, avec une production de 11,36 millions de tonnes en 1994. Neuf espèces constituent des sources majeures d’énergie et de protéines pour environ 130 millions de personnes en ASS (Afrique subsaharienne). Parmi ceux-ci, seuls quatre sont produits de manière significative en Afrique, dont le millet perlé (le plus largement cultivé dans 76 % des régions), le millet à épi (19 % des régions), le tef (9 %) et le fonio (4 %). La production de mil est répartie de manière différenciée entre un grand nombre de pays africains ; les plus gros producteurs se trouvent en Afrique de l’Ouest, avec en tête le Nigeria (41%), le Niger (16%), le Burkina Faso (7%), le Mali (6,4%), le Sénégal et le Soudan (4,8% chacun). Le millet à épines est produit principalement en Afrique de l’Est et en Afrique australe.

Les millets sont consommés comme aliment de base (78 %), boissons et autres usages (20 %). L’utilisation d’aliments pour animaux est encore très faible (2 %). En tant qu’aliments, ils sont nutritionnellement équivalents ou supérieurs à la plupart des céréales ; ils contiennent des niveaux élevés de méthionine, de cystine et d’autres acides aminés essentiels à la santé humaine. Ils sont également des sources uniques de pro-vitamine A (millepertuis jaune) et de micronutriments (Zn, Fe et Cu) qui sont particulièrement riches en millet à doigts.

Les tendances futures exigent d’accroître la productivité et le commerce (aux niveaux régional et international) et d’ajouter de la valeur aux produits en améliorant ou en augmentant la transformation et l’utilisation dans l’industrie. Davantage de recherche pour le développement (R4D) et de mise en réseau sont nécessaires pour y parvenir.

Voir plus d’informations

A B Obilana – ICRISAT, P O Box 39063, Nairobi, Kenya